La 9ème Symphonie de Beethoven

Créée pour présenter à un large public les grandes oeuvres du répertoire symphonique classique, la Philharmonie des 2 mondes avait l’ambition de jouer toutes les symphonies de Beethoven.  

La 9ème symphonie

Ludwig van Beethoven a composé la Symphonie n° 9  de 1822 à 1824 mais la maturation de l’oeuvre a duré plus de trente ans. Dès 1792, Beethoven envisage de mettre en musique le poème de Schiller An die Freude. La musique et le poème évolueront en parallèle, chacun prenant progressivement forme au fil des compositions de Beethoven, avant d’être enfin réunis dans sa dernière symphonie.

Cette oeuvre a une dimension universelle magnifiée par la musique. Trois raisons stupéfiantes en font une oeuvre exceptionnelle

  • sa durée d’environ 1h10, Beethoven conserve les quatre mouvements traditionnels des symphonies, mais les développe et les amplifie à l’extrême
  • l’introduction des voix dans le dernier mouvement qui est presque une œuvre à part entière par sa durée et par son architecture. Il mêle tous les genres musicaux : style récitatif, variations, fugato, et l’entrée des voix , symbole de la présence humaine dans son universalité
  • la surdité de Beethoven qui a pu conceptualiser intellectuellement le développement de la symphonie en laissant exploser toute la joie du poème de Schiller

Depuis le triomphe de sa création à Vienne en 1824, la Symphonie n° 9 va devenir un symbole au fil du temps.  En 1985, le thème de l’Hymne à la Joie est choisi pour devenir l’hymne européen et, en 2001, la partition manuscrite de la symphonie est inscrite sur le Registre international « Mémoire du Monde » de l’UNESCO.

Orchestre, solistes et choeur

Pour la 9ème symphonie, la Philharmonie des 2 mondes réunira près de 50 musiciens. Quatre solistes prêteront leur voix dans le choeur final pour incarner l’humanité dans sa diversité.

  • Valérie Condoluci, soprano
  • Marie Thérèse Keller, alto
  • Jérôme Billy, ténor
  • Marc Souchet, baryton

Pour le 4ème et dernier mouvement, l’orchestre sera accompagné par un chœur créé pour cet événement, fruit d’une collaboration entre la Philharmonie des 2 mondes et MUSICA Saint-Nazaire.

150 choristes, issus des groupes musicaux déjà constitués sur l’ensemble du bassin nazairien, ont accueilli avec enthousiasme l’idée de participer à ce projet musical intégrant amateurs et musiciens professionnels.

  

Cette aventure passionnante a commencé avec des répétitions par pupitres séparés sous la direction de quatre chefs de choeur bénévoles. Delphine Hautcoeur dirige les répétitions en tutti.

Avec la 9ème symphonie , manifeste de la fraternité et de l’amour universel, la Philharmonie des 2 mondes affirme sa conviction que la musique est une passion que l’on peut partager avec tous.

Quelques mots sur notre Chef de Chœur…

Delphine Hautcoeur est titulaire du DUMI (Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant), d’une Licence de Musicologie et chef de chœur en formation (DEM) au CRR de Nantes. Passionnée de musique, cette jeune chef de chœur dirige avec enthousiasme et dynamisme plusieurs groupes amateurs.

Après plusieurs années au Conservatoire Intercommunal de Cap Atlantique avec les CHAM (Classes à Horaires Aménagés Musique) où elle dirigeait les chœurs d’enfants du conservatoire et le « Chœur Athanor », elle est depuis septembre 2017 Chef de choeur à l’Ecole municipale de musique de Carquefou (44). 

Elle dirige le choeur d’Hommes « Appogiature » depuis sa création.

 

 

 

 

 

Pour information date et lieux des concerts. Les billetteries ne sont pas encore disponibles

  • Concerts à Saint-Nazaire
    • Le Théâtre / Samedi 22 septembre 2018 à 20H30  et dimanche 23 septembre 2018 à 16H00
  •  Concert au Croisic
    • Gymnase Gabriel Gouraud / Dimanche 30 septembre 2018