Concert 15 mai 2020 à ATLANTIA – LA BAULE

Venez écouter « Lueurs nouvelles » à ATLANTIA, Palais des Congrès  / 44500 La Baule, le vendredi 15 mai 2020 à 20H00

  • Symphonie des jouets
    • avec la participation des élèves du Conservatoire Cap-Atlantique
  • Symphonie n° 35 dite « Haffner » de Mozart
  • Concerto pour violon en ré majeur de Beethoven
    • Soliste Bilal Alnemr

 

Billetterie / Réservations 



Tarifs

  • 20 €
  • Jeune  (moins de 12 ans) 9€

Adresse

ATLANTIA, Palais des Congrès – 119 Avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny – 44500 LA BAULE

Programme

 

SYMPHONIE DES JOUETS

D’abord attribué à Haydn, puis à Leopold Mozart,  le Père Edmund Angerer  est désormais tenu comme étant le véritable compositeur de la symphonie dont on a  découvert un manuscrit, signé, dans un couvent du Tyrol.  Le compositeur utilise des instruments enfantins (trompette, tambour, un appeau imitant le chant du coucou, un appeau rossignol, une crécelle et un triangle) , à côté des instruments de l’orchestre.

LES LIENS AVEC LE CONSERVATOIRE CAP ATLANTIQUE

Des collaborations nous ont déjà réunis avec les concerts-bus pour nos traditionnels concerts de septembre dans le Gymnase du Croisic, et avec la participation des classes CHAM pour “L’Homme qui titubait dans la Guerre “ oratorio d’Isabelle Aboulker en septembre 2016. Des professeurs du Conservatoire Cap Atlantique, membres de la Philharmonie des 2 mondes, ont choisi de préparer la Symphonie des Jouets avec leurs élèves. Quelques séances auront  lieu avec Philippe Hui permettant une mise en condition musicale autant que la construction d’une complicité avec les élèves. Cette proximité prendra tout son sens lors de la présentation de ce travail en début de concert. Pour la plupart des élèves, cette collaboration sera une première expérience d’immersion dans un orchestre symphonique. 

 

SYMPHONIE N°35 « HAFFNER »

WOLFGANG AMADEUS MOZART  (SALZBOURG 1756 – VIENNE 1791)

Commandée à Mozart en 1782, pour célébrer l’anoblissement d’un ami salzbourgeois, Siegmund Haffner, la Symphonie n° 35 « Haffner » est une oeuvre d’une vive agitation. Mozart s’étonnait lui-même de son écriture en recommandant de jouer le premier mouvement « avec beaucoup de feu » et le presto final « aussi vite que possible ».

 

 

CONCERTO POUR VIOLON EN RE MAJEUR

BEETHOVEN (BONN 1770 – VIENNE 1827)

Le concerto pour violon, composé par Beethoven en novembre et décembre 1806 dans une période créative très féconde, est l’un des plus grands concertos pour cet instrument. Pour interpréter cette oeuvre, La Philharmonie des deux mondes est heureuse de retrouver le violoniste syrien Bilal Alnemr.

BILAL ALNEMR, soliste

Arrivé en France en 2010 à l’âge de 13 ans et accueilli en famille pendant six années, Bilal a reçu le soutien de mécènes pour poursuivre son cursus. Après un passage au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, il est aujourd’hui membre de l’Académie Barenboïm de Berlin.